Le futur selon Audi

Audi hybride logo

L’automobile est en mutation. De nouveaux moteurs et carburants sont en préparation, afin de limiter l’impact sur l’environnement. Audi nous expose sa vision de l’avenir.

Les énergies fossiles deviennent de plus en plus chères et les normes de dépollution sans cesse plus drastiques. Il est donc important d’étudier des alternatives pour l’avenir. C’est ce que font les constructeurs automobiles, en particulier les groupes allemands, qui s’investissent à tous les niveaux dans la mobilité de demain. Audi nous a conviés à un forum qui ouvrait quelques pistes sur l’avenir. L’action du constructeur passe par le développement de nouvelles technologies au niveau des moteurs, mais aussi des... carburants.

Le moteur thermique de l’avenir...

L’automobile est en mutation. De nouveaux moteurs et carburants sont en préparation, afin de limiter l’impact sur l’environnement. Audi nous expose sa vision de l’avenir.

Les énergies fossiles deviennent de plus en plus chères et les normes de dépollution sans cesse plus drastiques. Il est donc important d’étudier des alternatives pour l’avenir. C’est ce que font les constructeurs automobiles, en particulier les groupes allemands, qui s’investissent à tous les niveaux dans la mobilité de demain. Audi nous a conviés à un forum qui ouvrait quelques pistes sur l’avenir. L’action du constructeur passe par le développement de nouvelles technologies au niveau des moteurs, mais aussi des... carburants.

Audi étudie également une fonction « roue libre » évoluée, destinée aux moteurs classiques. Baptisé pompeusement iHEV (intelligent Hybrid Electric Vehicle), ce système n’est compatible qu’avec les boîtes automatiques ou robotisées. Concrètement, au lâcher de gaz, le moteur se coupe et se désolidarise la transmission. La voiture évolue alors sur son inertie. Le système est relié à un réseau électrique secondaire, alimenté par une batterie lithium-ion de 48V (rechargée via un générateur par le moteur à essence et la récupération d’énergie en décélération). Cette batterie fournit de l’énergie aux accessoires périphériques (assistance de direction et de freins, climatisation). Un essai nous a montré que cette technologie est d’ores et déjà aboutie et qu’elle permet d’abaisser la consommation de 5%, voire de 12% lorsqu’elle est couplée au système PEA (predictive efficiency assistant) qui anticipe le profil de la route via les données GPS. « L’avantage, c’est que cette technologie est très simple à mettre en œuvre sur n’importe quel modèle et que son prix est modéré », déclarent les ingénieurs, sans toutefois chiffrer le surcoût financier. Rien n’a officiellement été confirmé, mais le système iHEV pourrait très rapidement être produit en série.

Catégorie: