Le véhicule hybride

Le futur selon Audi

Audi hybride logo

L’automobile est en mutation. De nouveaux moteurs et carburants sont en préparation, afin de limiter l’impact sur l’environnement. Audi nous expose sa vision de l’avenir.

Les énergies fossiles deviennent de plus en plus chères et les normes de dépollution sans cesse plus drastiques. Il est donc important d’étudier des alternatives pour l’avenir. C’est ce que font les constructeurs automobiles, en particulier les groupes allemands, qui s’investissent à tous les niveaux dans la mobilité de demain. Audi nous a conviés à un forum qui ouvrait quelques pistes sur l’avenir. L’action du constructeur passe par le développement de nouvelles technologies au niveau des moteurs, mais aussi des... carburants.

Catégorie: 

Le véhicule hybride

La voiture hybride est composée de deux systèmes de traction : les modèles actuels associent un moteur thermique classique (essence ou diesel) avec un moteur électrique muni d’une batterie. Cette même technologie se développe inversement où le moteur thermique permet de recharger les batteries du moteur électrique : on parlera d’hybride rechargeable (plug in hybrid).

Fonctionnement

La méthode générale de fonctionnement consiste à faire fonctionner soit le moteur électrique, soit le moteur thermique, soit les deux en même temps selon les modèles. Lorsque le véhicule est immobile, les deux moteurs sont à l’arrêt. Au démarrage, c’est le moteur électrique qui assure la mise en mouvement de la voiture, jusqu’à des vitesses plus élevées (entre 25 et 50 km/h aujourd’hui). Lorsque plus de sollicitation et/ou de puissance sont demandées par le conducteur, le moteur thermique prend le relais. En cas de forte accélération, la mise en marche des deux moteurs permet d’avoir plus de couple, et une montée en régime moteur équivalente à un moteur de même puissance, voire supérieure. En phase de décélération et de freinage, l’énergie cinétique est récupérée pour recharger les batteries.

Catégorie: 
S'abonner à RSS - Le véhicule hybride